Diane DassignyBiographie

« La vie est une bulle de champagne »

Pétillante et enivrante, Diane Dassigny virevolte au gré de ses aventures musicales et cinématographiques avec délectation. Mais derrière cette légèreté et cet enthousiasme jubilatoire se cache une longue expérience.

Alors qu’elle n’a que 6 ans, Diane fait ses premières armes au Conservatoire : piano, violon, danse classique, modern-jazz, claquettes, chorale… Passionnée et débordante d’énergie, elle entre à l’École des enfants du spectacle. Ses prédispositions artistiques se confirment et sa véritable vocation commence à éclore : elle veut être comédienne.

À 14 ans, elle décroche son premier rôle dans La colline aux mille enfants aux côtés de Guillaume Canet et Benoît Magimel. Le téléfilm obtient de nombreuses récompenses dont plusieurs Emmy Awards.

À 16 ans, bac en poche, Diane entre à l’école d’art dramatique Périmony. Jean-Claude Brialy la remarque et lui offre l’occasion de monter sur les planches pour la première fois dans On ne badine pas avec l’amour. Elle retient également l’attention du réalisateur Emmanuel Finkiel, pour qui elle interprétera un rôle dramatique poignant lors des Talents Cannes.

C’est alors pour Diane le début d’une longue série de tournages pour le cinéma et la télévision : elle jouera notamment dans le Divin enfant de Stéphane Clavier aux côtés de Lambert Wilson, dans La bête de miséricorde de Jean-Pierre Mocky avec Jackie Berroyer, dans Passage du bac d’Olivier Langlois avec Charles Aznavour et Annie Cordy, dans L'Amour c'est mieux à deuxde Dominique Farrugia et Arnaud Lemort aux côtés de Clovis Cornillac et Manu Payet . Elle travaillera aussi, entre autres, sous la direction de Joyce Bunuel, Raoul Ruiz, Jean-Louis Bertuccelli, Nicolas Cuche, Claude d'Anna, Élisabeth Rappeneau et tiendra un rôle récurrent dans la série Julie Lescaut.

Actuellement et depuis la saison 7 elle tiendra l'un des rôles récurrents de la série Profilage pour TF1, grâce au personnage haut en couleurs nommé Jessica Kancel.

En 2014 elle fait partie de la troupe d’improvisation d’Enfin te voilà l’émission hebdomadaire de Comédie+. Elle vient de tourner le court-métrage Le Tourbillon réalisé par Noémie Lefort et incarne le rôle principal féminin du long-métrage L’assiette de mon voisin sorti en 2017.

Fidèle à son rêve d’enfant, Diane remonte régulièrement sur les planches. Elle a joué notamment dans Orgasme adulte échappé du zoo de Dario Fo (Petit Hébertot, Petit Gymnase), dans Mission Florimont de Sébastien Azzopardi (spectacle nommé aux Molières) ainsi que dans les comédies musicales La Petite Sirène (Théâtre de Paris), Simone gosse de Pigalle et Les sacrées Noces de Betty M (Vingtième Théâtre) (les deux dernières étant des "seules en scène" où elle était accompagnée d'un pianiste). Début 2017 elle était au Théâtre du Palais Royal dans le spectacle musical Le P'tit monde de Renaud qu'elle avait déjà joué à l'Alhambra en 2015 ainsi qu'en tournée

Elle a aussi tenu le rôle de la femme de Mozart, Constance Weber, dans Mozart l'Opéra Rock mis en scène par Olivier Dahan et produit par Dove Attia et Albert Cohen (Palais des Sports, tournée et sortie cinéma en 3D ainsi que 3 mois en Corée en 2016). La version Concert Symphonique de la comédie musicale (avec orchestre et choeur et groupe rock )mise en scène par Denis Bouchard a aussi donné l'occasion à Diane de chanter de nouveau dans tous les Zenith de France et au Palais des Sports de Paris ainsi que de parcourir les pays de l'Est à l'occasion de trois tournées.

En effet c’est au fil de ses expériences de comédienne que Diane se rapproche progressivement du monde de la musique.

Tout commence lorsqu’elle obtient le rôle de Lili dans Les aventures de Simon et Gunther Stein, une comédie musicale tirée du premier album de Daniel Balavoine. Le spectacle ne verra malheureusement jamais le jour mais de nouvelles perpectives s’ouvrent à Diane.

Elle collabore avec des maisons de disque, enregistre des maquettes, travaille avec divers compositeurs, mais ce n’est que récemment qu’elle trouve sa véritable couleur musicale.

Diane a écrit la plupart des textes et a signé quelques mélodies pour les titres de son futur premier album, mais elle sait aussi s'entourer de compositeurs ou paroliers talentueux. Elle nous offre avec ses trois premiers singles en téléchargement légal, J’suis pas comme ça et Ma vie est belle, un aperçu de son univers pop, fantasque et coloré se mêlant à la mélancolie et au romantisme de Si les heures s'enfuient Les clips sont sur Youtube, on peut aussi y trouver des sessions acoustiques et covers. Diane commence à présenter son futur album sur scène, en première partie d'Elie Semoun à la Nouvelle Eve ou bien lors de divers co-plateaux dans de grandes salles parisiennes ou en province, et désormais en solo, par 2 fois au Très Honoré début 2017, le 19 août au festival de Montluçon 2017 ou en septembre dans les Studios de Cinéma Abel 14 … La boucle est bouclée... Prochain RDV: la sortie de son EP...

Forum officiel